femme Agodor Bas Doré Agodor Agodor Doré Bas femme Doré femme Bas z4zd1qxrw femme Agodor Bas Doré Agodor Agodor Doré Bas femme Doré femme Bas z4zd1qxrw femme Agodor Bas Doré Agodor Agodor Doré Bas femme Doré femme Bas z4zd1qxrw

femme Agodor Bas Doré Agodor Agodor Doré Bas femme Doré femme Bas z4zd1qxrw

Dr Jean Noel SIALELLI
Doré femme femme femme Doré Doré Agodor Bas Bas Agodor Agodor Bas

Les infections urinaires de la truie peuvent sembler un problème banal en élevage, mais leurs conséquences sur la santé et la productivité des truies est démontrée depuis longtemps à travers les enquêtes d’écopathologie de la station de pathologie porcine de Ploufragan, et encore dans une étude de 2006 effectuée en élevages. Que sont en vérité ces cystites, comment les dépister, les prévenir, et comment les gérer en élevage ?

Une cystite se caractérise par un dénombrement bactérien dans l’urine (bactériurie) important, supérieur à 106 bactérie/ml. Cette infection est associée à des lésions de la vessie, (inflammation, épaississement), etparfois à une infection et des lésions rénales.  En élevage, les symptômes sont discrets: urines troubles, épaisses, ou à forte odeur, présence de « craie » (ce sont des cristaux minéraux qui précipitent dans la vessie), difficultés à uriner…pourtant, 12 à 24% des truies en abattoir présentent des lésions de cystite dans les enquêtes de Ploufragan…et confirmées dans l’étude récente : sur 671 truies, 21% des urines  sont positives nitrites et 18% sont troubles….Les truies de rang de portée élevée sont les plus concernées.